L’association américaine ACC (Association of Corporate Counsel), vient de publier son sondage annuel, réalisé auprès de 1639 directeurs juridiques dans 55 pays, sur les défis auxquels seront confrontés les directeurs juridiques des grandes entreprises cette année. L’enquête confirme la montée en puissance, au sein de l’entreprise, des directions juridiques.

«L’ère du directeur juridique s’établit désormais sur des fondations solides ». C’est en ces termes que débute l’introduction au sondage réalisé par l’association américaine auprès des directeurs juridiques. Parmi ceux qui ont été sollicités, les répondants sont, exactement comme l’année dernière, majoritairement des hommes (à 63 %). Près de la moitié d’entre eux ont une ancienneté de moins de 5 ans dans la fonction et 19 % ont plus de 10 ans d’expérience. Les secteurs d’activité sont divers et bien représentés avec une majorité (18,4 %) issue de la fabrication. 6 répondants sur 10 sont américains et l’étude constate que d’année en année, ils sont de plus en plus issus de la génération X, au fur et à mesure du retrait des baby boomers. Ces derniers représentaient 33 % du panel l’année dernière et ne sont plus que 29 % cette année.

Pourcentage de directeurs juridiques qui reportent directement à la plus haute autorité de l’entreprise

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

 

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES