Saint-Nazaire est désormais le premier projet éolien offshore en France, tous appels d’offres confondus, à être financé.

Ce projet, dont le montant s’élève à 2,3 Mds€ est une première historique pour le secteur français des énergies renouvelables.

Il est porté par le consortium Eolien Maritime France (EMF), composé à parts égales d’EDF Renouvelables en France, et d’Enbridge au Canada.

Le futur parc éolien maritime, qui entrera en service dès 2022, se situera à 12 kilomètres au large de la côte Loire-Atlantique depuis Saint-Nazaire, avec une capacité installée de 480 MW générés par 80 turbines GE Haliade de 6 MW chacune. Il produira l’équivalent de 20 % de la consommation électrique du département et contribuera à l’objectif de l’État français visant à atteindre 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation d’électricité du pays d’ici 2030.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

 

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES