Le cabinet Cazals Manzo Pichot commence l’année 2019 avec une belle surprise. Après avoir terminé 2018 en beauté grâce à l’arrivée de Virginie Aïdan comme associée (cf. LJA 1374), la boutique annonce l’arrivée du grand Pierre Ullmann.

Âgé de 68 ans, il est considéré comme l’une des figures de la fiscalité générale. Il intervient plus spécifiquement sur des problématiques de fiscalité immobilière pour des investisseurs français et étrangers, en fiscalité transactionnelle sur des opérations de fusions-acquisitions ou de réorganisation, mais opère également sur des dossiers contentieux pour le compte de personnes morales. « Il est une référence professionnelle, techniquement compétent et d’une grande humilité », décrit Thomas Cazals. Parmi ses clients, de grands groupes cotés français et des multinationales.

Le sixième associé de la structure vient asseoir la réputation d’excellence de l’équipe principalement constituée de quarantenaires. Il apporte dans ses bagages un curriculum vitae bien fourni : après avoir prêté serment en 1977, il a débuté au sein du cabinet Goldsmith Delvolvé & Associés, avant de devenir associé de Francis Lefebvre, au sein de la section internationale (1983-1990), puis de rejoindre Jones Day comme associé responsable de la pratique fiscale et coordinateur des bureaux européens jusqu’en 2003. C’est d’ailleurs lui qui a recruté Vincent Agulhon au sein de la firme américaine – ce dernier ayant par la suite formé Thomas Cazals et Maxence Manzo. Après un saut de trois ans chez Brandford Griffith, Pierre Ullmann intègre l’équipe fiscale de l’américain Willkie Farr & Gallagher où exerçait alors Marie-Hélène Raffin (qui vient également de fonder sa structure baptisée Florilèges Société d’Avocats) et Bernard Le-Pezron. Il est par ailleurs membre de la commission internationale de l’IACF.

Il choisit aujourd’hui de rejoindre un modèle de boutique très haut de gamme pour poursuivre son activité. « J’ai été séduit par l’ADN du cabinet, témoigne-t-il. L’équipe se compose de personnalités agréables et de confiance avec lesquelles je vais avoir plaisir à exercer ». Partage des dossiers et des compétences, réflexions communes, proximité avec les clients sont autant de principes instaurés au sein de l’équipe. Et Maxence Manzo se veut confiant quant à l’intégration du nouveau venu : « Les premiers jours passés ensemble démontrent que nous partageons les mêmes valeurs de travail et d’exercice de la profession ». Quand la sagesse et l’expérience rencontrent le dynamisme et l’ambition raisonnée, le résultat promet d’être pour le moins efficace.