Un peu plus d’un an après son arrivée chez Dentons (LJA 1343), Marianne Schaffner fait déjà ses valises. Elle rejoint le cabinet Reed Smith qui lui a proposé de devenir associée responsable de l’équipe Propriété Intellectuelle du bureau parisien et de la pratique Brevets au niveau européen.

Accompagnée de son équipe de deux collaboratrices – Clémence Boland et Mathilde Lambert-Maillard – l’associée accompagne et défend ses clients dans le cadre de litiges internationaux en matière de brevets, de marques et de secrets commerciaux et les conseille dans la négociation de contrats de propriété intellectuelle et dans l’évaluation de leurs portefeuilles de propriété intellectuelle. On l’aura notamment remarquée auprès de grands noms comme Pierre Fabre, Saint Gobain ou encore Gucci.

Elle intervient dans les industries pharmaceutiques et de santé, des télécommunications, de l’électronique, de la chimie, de la biologie et de la mécanique. Des secteurs qui font d’ailleurs la réputation du cabinet Reed Smith au niveau mondial. Le bureau parisien, qui avait perdu son groupe propriété intellectuelle avec le départ de Marina Cousté en 2017, se redonne aujourd’hui des ambitions en la matière. « Je me réjouis de rejoindre une firme comme Reed Smith, dont les bureaux sont intégrés et les équipes motivées à collaborer et travailler ensemble sur les dossiers, explique la nouvelle associée. L’activité propriété intellectuelle est en outre particulièrement développée, aux États-Unis comme en Europe. Et la firme démontre sa volonté de poursuivre cette expansion, notamment en prévision de l’installation de la future Juridiction unifiée du brevet ».

Titulaire d’un DESS en propriété industrielle et d’un DEA en droit communautaire (Paris II), Marianne Schaffner débute sa carrière au sein du cabinet Nataf & Fajgenbaum en 1997, avant de rejoindre le cabinet Cléry de La Myre Mory & Monégier du Sorbier en 1998.

Deux ans plus tard, elle intègre les équipes de Linklaters dont elle devient associée en 2006.

En 2012, elle prend la responsabilité du groupe Propriété Intellectuelle du cabinet Dechert avant de rejoindre Dentons six ans plus tard.

Son arrivée au sein de Reed Smith s’inscrit dans la perspective de renforcement du bureau parisien, marqué depuis deux ans et demi par une succession d’arrivées d’associés : Natasha Tardif et Marc Levy en concurrence et droit européen, Pierre-Louis Périn et Guilain Hippolyte en corporate, Jean-Pierre Collet, Florence Bilger et David Colin en fiscalité, Peter Rosher en arbitrage international et Victoria Westcott en finance.

En septembre prochain, un nouvel associé en arbitrage international devrait être annoncé. « L’objectif est avant tout de conserver la cohésion dans notre cabinet et cette dynamique collaborative particulièrement stimulante pour tous », expliquent les trois co-managing partners Jean-Pierre Collet, Daniel Kadar et Natasha Tardif.