Marc Mossé, qui vient de succéder à Stéphanie Fougou à la tête de l'AFJE, a, tout au long de sa carrière été sensible à l’intérêt public.

D’abord collaborateur d’avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation – il a été deuxième secrétaire de la Conférence des avocats aux Conseils – il a également été l’assistant parlementaire de Robert Badinter au Sénat avant de rejoindre le cabinet August Debouzy en 2000.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES