L’AMF avait choisi la période des ponts de mai pour présenter son rapport annuel 2018 à la presse. Un rapport qui a une connotation particulière pour Robert Ophèle, puisqu’il fait état de sa première année complète à la présidence de l’institution. Il est également l’occasion pour lui de réaffirmer son fort positionnement européen, notamment dans le contexte du Brexit.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

 

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES