Le 4 mars prochain, Fabienne Beuzit rejoindra le bureau parisien de Jones Day comme associée.

Accompagnée de sa fidèle équipe constituée d’Elodie Fabre, counsel, et de Rodolphe Carrière, elle s’apprête à refonder la pratique Restructuration et réorganisation des entreprises.

Rappelons en effet que celle-ci avait été mise en stand-by après le départ, il y a deux ans, de Laurent Assaya pour Vivien & Associés.

Mais les mouvements actuels du marché rendaient évident une reconstruction de la matière.

Fabienne Beuzit rappelle en effet que « la transposition prochaine de la directive européenne d’insolvabilité engendrera des modifications du droit des procédures collectives français. Nous nous dirigeons vers une complexification de la matière, raison pour laquelle il était important que le pôle soit bien structuré en amont ».

Cette structuration s’inscrit d’ailleurs dans la continuité des recrutements de Jones Day à Paris. Rappelons que David Swinburne avait choisi de rejoindre la firme américaine en novembre 2017 pour créer la pratique LBO. Il avait été précédé de quelques mois par Diane Sénéchal qui était venue renforcer l’équipe financement. Ces deux associés dédiant une partie de leur activité à la restructuration de dette de LBO, l’arrivée de l’équipe de

Fabienne Beuzit permet de compléter l’offre. Cette dernière explique : « Nous avons toujours maintenu une activité judiciaire traditionnelle de reprise à la barre ou de dépôt de bilan, mais il est vrai que durant la dernière crise, nous avons eu à traiter d’un grand nombre de renégociation de LBO ». Et si l’on en croit les observateurs les plus avisés, le prochain retournement de cycle se prépare … Elle ajoute : « Jones Day a une pratique restructuring aux états-Unis d’un niveau indiscutable. à Paris, au-delà des apports des équipes de financements et de private equity en matière de restructuring, le cabinet bénéficie d’une expertise rare sur le marché notamment en matière de droit social et d’environnement. Cette pluridisciplinarité a été primordiale dans ma décision d’intégrer la firme ».

Titulaire du DJCE de Rennes I et d’un DEA de droit privé (1998), ainsi que d’un LLM de l’université de Cardiff (1999), Fabienne Beuzit a débuté chez Andersen Legal en 2001, dans l’équipe de Jean-Dominique Daudier de Cassini. À la suite d’Enron, elle le suit en 2003 chez Willkie Farr & Gallagher, puis chez Weil Gotshal & Manges, trois ans plus tard . Elle avait été cooptée au rang d’associée en 2014. Après 18 ans passés aux côtés de celui qu’on appelle « Jean-Do », Fabienne Beuzit élargit son horizon