Dechert et Jones Day sur l’IPO de Medincell

0
168
 

MedinCell, spécialisée dans les traitements médicaux injectables, vient d’annoncer le succès de son introduction sur Euronext Paris.

L’IPO de MedinCell a été réalisée à la suite de l’admission aux négociations le 8 octobre 2018 de 19.878.372 actions composant le capital social de la société, comprenant 4.137.931 actions nouvelles émises dans le cadre d’une offre globale avant l’exercice potentiel de l’option de surallocation et 1.258.841 émises en conversion des obligations remboursables en actions.

La société a fixé son prix d’introduction au point bas de sa fourchette indicative, à 7,25 € par action. L’augmentation de capital sursouscrite lui a permis de lever 30 M€, pouvant être portée à 32,5 M€ en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation. La capitalisation boursière est d’environ 144,1 M€.

Le syndicat bancaire était composé de Bryan, Garnier & Co Ltd. et Crédit Agricole Corporate and Investment Bank agissant en qualité de coordinateurs globaux, chefs de file et teneurs de livre associés.

Cet IPO va lui permettre d’accélérer son développement, la majeure partie de l’augmentation de capital étant destinée à l’élargissement de son portefeuille de produits. Créée en 2002 et basée à Jacou, MedinCell est spécialisée dans les solutions visant à remplacer la prise quotidienne de médicaments par une injection sous-cutanée ou localisée active de plusieurs jours à plusieurs mois.  Son produit le plus avancé porte sur un traitement de la schizophrénie.

Rappelons qu’en décembre 2017, la biotech héraultaise a déjà reçu une subvention d’un montant de 3,5 M$ versée par la Fondation Bill & Melinda Gates, pour décliner sa technologie dans le domaine de la contraception. La biotech a également bénéficié, en mars dernier, d’un financement de 20 M€ octroyé par la BEI dans le cadre du Plan Juncker.

Dechert a conseillé MedinCell, avec François Hellot, associé, Quentin DurandBenhouda Derradji et Léa Simovic en corporate et droit boursier, Sabina Comis, associée, et Pierre-Emmanuel Floc’h en fiscalité, Marie Fillon, associée, en IP, Sophie Pelé, associée, et Jessica Garestier sur les aspects de droit réglementaire, ainsi que Thibault Meiers en social.

Jones Day a assisté le syndicat bancaire, avec Florent Bouyer, associé, Florent Le PradoAurélien Gredy et Patricia Jimeno sur les aspects corporate et droit boursier, Linda Hesse, associée, et Vanida Narraiden sur les aspects de droit américain, Philippe Marchiset en IP, ainsi qu’Emmanuel de Rochethulon, associé, et Stéphane Raison en fiscal.