Cinq cabinets sur l’acquisition d’Inula par Ardian

0
174
 

Ardian a signé un accord en vue d’acquérir une participation majoritaire dans Inula, experte des remèdes à base de plantes, auprès de Vendis Capital, Dominique Baudoux, fondateur & chairman, et Sergio Calandri (CEO).

A l’occasion de cette opération, Sergio Calandri, directeur général du groupe, réinvestira aux côtés d’Ardian, comme Dominique Baudoux et Vendis Capital.

Ce dernier était entré au capital sept ans plus tôt, en investissant 7M€. Aujourd’hui, il s’apprêterait à céder ses 40 % dans Inula, sur la base d’une valorisation estimée à près de 600 M€, selon la presse financière.

Le vainqueur du processus d’enchères piloté par JP Morgan était opposé, dans la dernière ligne droite, à CVC Capital Partners et à Montagu PE. Ce dernier est déjà actionnaire depuis l’été 2014 du laboratoire de phytothérapie Arkopharma, qui évolue dans un domaine relativement proche de celui de Pranarôm. Né de l’union de Pranarôm et de HerbalGem, laboratoires experts dans le domaine des thérapies naturelles, Inula est spécialisé dans l’aromathérapie, la gemmothérapie et les fleurs de Bach à travers ses trois marques, Pranarôm, HerbalGem et Biofloral.

Avec un chiffre d’affaires consolidé de 85M€ en 2017, l’entreprise belge distribue ses produits via six filiales de vente (en Belgique, France, Espagne, Italie, Portugal et USA).

Latham & Watkins a conseillé Ardian, avec Olivier du Mottay, associé, et Bénédicte Large Bremond, counsel, Louise Gurly en corporate, Lionel Dechmann, associé, et Olivier Stefanelli en financement, Olivia Rauch-Ravisé, associée, Yann Auregan et Clémence Morel en fiscal, ainsi que Frédéric Pradelles, associé, et Chloé Cluzel sur les aspects de droit de la concurrence de la transaction.

EY Société d’Avocats l’a également assisté, sur la due diligence juridique, fiscale, sociale et ESG, avec Jean-Christophe SabourinPatrice Mottier, Lionel BenantAnne-Elisabeth Combes associés, Anne Dupupet et Maelle Duquoc. 

En Belgique, Freshfields Bruckhaus Deringer a épaulé les cédants, ainsi que PwC Belgique sur la VDD fiscale. Laurius a épaulé le management.