Aurélie Fournier crée la pratique sociale de Dethomas Peltier Juvigny & Associés

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1383 du 04 février 2019

0
345
 

Dans son portrait publié dans le dernier magazine LJA, l’équipe de Dethomas Peltier Juvigny avait laissé sous-entendre que de nouveaux développements allaient rapidement être annoncés.

C’est désormais officiel : le cabinet s’étoffe avec un huitième associé, Aurélie Fournier, qui est chargée de monter une pratique sociale.

Âgée de 40 ans, celle-ci est réputée pour son expertise de conseil stratégique à destination des entreprises et de leurs dirigeants, sur tous les aspects de droit du travail.

Elle intervient par exemple sur les questions de restructurations, de fusions, de licenciements économiques collectifs, de prévention des risques psycho-sociaux, de durée du travail, de licenciements individuels, de systèmes de rémunérations et de bonus, de participation et d’intéressement des salariés, de détachement / expatriation, de relations avec les représentants du personnel et syndicats, etc. Parmi ses clients, on citera notamment BMW, Banco Santander, mais aussi BNP Paribas. C’est d’ailleurs par l’intermédiaire de ce dernier qu’elle a rencontré Frédéric Peltier qui intervient pour la banque sur des dossiers contentieux stratégiques.

Titulaire d’un DEA de droit des communautés européennes (Strasbourg, 2000), Aurélie Fournier a commencé sa carrière au sein du cabinet Leblond Constantin & Associés en 2003, avant d’intégrer le cabinet Salans en 2005 au sein duquel elle a été formée par Jean-Louis Magnier. Elle en a grimpé les échelons à grande vitesse.

Cooptée au rang d’associée en 2014, elle a été nommée, il y a deux ans, equity partner de la structure, devenue Dentons. Elle affirme aujourd’hui que : « rejoindre une boutique haut de gamme s’inscrit dans une logique entrepreneuriale qui correspond à ma façon de travailler et aux relations très intuitu personae que j’ai tissées avec les clients que j’accompagne au quotidien ».

Mais c’est surtout l’histoire d’une rencontre qui aura motivé le mouvement. D’un côté comme de l’autre.

Arthur Dethomas témoigne : « Nous partageons le même dynamisme, la même exigence de qualité et une approche des dossiers constructive. Aurélie a toutes les qualités pour développer parmi nous une matière qui complétera efficacement l’offre stratégique que nous proposons déjà, en conseil comme en contentieux ». La nouvelle associée est accompagnée de trois collaborateurs : Marine Chabot, François Troadec et Cindy Souffrin. Une équipe bien structurée en termes de pyramide des âges et qui constitue, à n’en pas douter, la bonne pierre à apporter à l’édifice.