L’AFJE a organisé, le 20 mars dernier, un atelier sur le thème « Leadership au féminin, Partez gagnante ». Cet évènement a été co-animé par Marie Hombrouck, fondatrice du cabinet de recrutement Atorus Executive, Béatrice Oeuvrard, Public Policy Manager, Facebook France et Charlotte de Vogüe, fondatrice du cabinet de coaching Vogüé. Compte rendu.

Près de 70 % des juristes sont des femmes1 . Or, seuls 46 % des directeurs juridiques sont des femmes2 et la disparité salariale entre les hommes et les femmes est de 22 % pour les postes de direction juridique3.

Syndrome de la luciole

Comme le rappelait Béatrice Oeuvrard, une erreur typiquement féminine est de penser que si nous faisons notre travail à 100 % voire 150 %, nous finirons bien par briller, comme une « luciole » ! C’est le syndrome de la « 1re de la classe » : si je fais bien mon travail, j’aurai systématiquement la reconnaissance de ma hiérarchie. La vie en entreprise est un peu plus subtile, l’avancement en entreprise n’est pas indexé au seul critère de la méritocratie.

Être la meilleure dans son équipe c’est bien, le faire savoir, c’est mieux !

Sans mettre son T-shirt sur la tête après la signature d’un contrat – même si certains joueurs de foot le font – il est important de valoriser son travail auprès de sa hiérarchie et en externe. Béatrice Oeuvrard a expliqué que dans son parcours professionnel elle a appris à communiquer en interne et en externe. Pour cela elle s’est impliquée dans des associations, elle a également créé un évènement « Happy Lawyer » pour promouvoir les métiers du droit. Apprendre à se rendre visible n’est pas forcement naturel pour tout le monde, mais ça s’apprend (formations, coaching, mentoring…).

Travailler son réseau

– Où sont les petits fours ? On s’imagine souvent que développer son réseau signifie aller dans des cocktails et enchaîner les petits fours. Le réseau professionnel se construit sur le long terme et n’est efficace que si la démarche est sincère et régulière. Le réseau interne : connaitre vos collègues d’autres départements pourra être d’une aide précieuse au moment où une négociation d’un contrat va se tendre. S’imposer un déjeuner interne une fois par mois peut être un premier objectif. Le réseau externe : participer à la vie du monde du droit est fondamental pour évoluer dans vos fonctions. L’une de mes astuces, dans un cocktail, se fixer un objectif : ne pas repartir sans avoir échangé 3 cartes de visites. Linkedin et les réseaux sociaux : avoir un profil à jour est un prérequis, participer, partager et liker des articles sera toujours impactant.

Posture physique : Le V de la Victoire

Avez-vous déjà remarqué que lorsqu’un sportif termine sa course il lève les bras au ciel ? Oui il fait le V de la Victoire. Ainsi Charlotte de Vogüe a donné une astuce très simple. Avant un grand rendez-vous, un entretien où une intervention en public, mettez-vous en confiance. Il suffit de lever les bras en V, inspirer et expirer une ou deux fois et c’est parti. La manière dont on se tient physiquement a un impact sur le message que vous souhaitez faire passer. Regarder ses interlocuteurs dans les yeux, se redresser dans son siège, voire bomber le torse vous mettra naturellement dans une posture de confiance. Les intervenantes ont rappelé l’importance d’être un acteur de sa carrière, en effet c’est à vous de piloter votre évolution. Il n’y pas de recette miracle ni de solution toute faite. L’important c’est d’Oser.

Notes :

(1) Source AFJE
(2) Source : cartographie des Directions Juridique Cercle Montesquieu, Lexqi Conseil. Parmi les 238 Directeurs juridiques qui ont répondu à l’enquête, 128 soit 54 % sont des hommes, 110 soit 46 % sont des femmes
(3) Source  : enquête «  Global Compensation Survey 2018  » réalisée par l’Association of corporate counsel (ACC).