On peut croire que la thématique ‘présence digitale’ a été nettement commentée mais que nenni. Les nombreuses consultations que HEADCOM a mené ces derniers mois ont révélé qu’une majorité de professionnels du droit et de la finance n’ont pas conscience -ou connaissance- des règles que Google -moteur leader mondial- impose en matière de référencement naturel.

1 – Une présence mode ‘vitrine’ ? Mais c’est exactement ce qu’il me faut !

Non non non ! Que ce soit sur un site internet ou sur un réseau social, telle que la page ‘entreprise’ sur LinkedIn, une page internet ne doit surtout pas, ou plus, se limiter à une ‘vitrine’. Qu’entend-on par une page vitrine ? Un contenu type, basique, figé, intemporel ou temporel non mis à jour, ce qui est pire ! Ce temps est révolu. En effet, les pages vitrines, qui ne sont plus visitées, ne profitent d’un référencement naturel optimum de la part de Google.

2- Du contenu ? Mais quel contenu ?

Un rappel qui a toute son importance : le contenu du blog… Oh combien source de frustrations ! Le contenu d’un blog n’est pas le copier-coller d’articles de sites tiers, aussi intéressants soient ces contenus ! Car, là encore, cela impacte négativement le référencement de votre site/blog.

[]
1 Step 1
Sondage du mois
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right
FormCraft - WordPress form builder

3- Des images ? Mais on n’est pas en maternel !

Effectivement… Mais les images et désormais les vidéos sont nécessaires voire indispensables. Et certes, leur création prend un peu de temps mais les bénéfices en termes de visibilité sont significatifs. HEADCOM a eu l’occasion de mesurer et de comparer les statistiques et ROI d’une présence digitale avec et sans visuel, avec et sans gif, avec et sans animation, avec et sans vidéos, avec et sans infographie. Les résultats sont assez significatifs d’autant en termes de référencement naturel sur Google.

4- Mesurer les performances ? Mais cela n’est pas possible sur internet !

Si si si ! Tout est possible sur le web, ou presque. Sans objectifs et indicateurs de performance, toute stratégie ou actions de webcommunication ou de webmarketing est inutile. Google propose des indicateurs gratuits de mesure de ROI. Ces outils sont intuitifs, simples d’utilisation pour les plus novices d’entre nous, et sont suffisants pour des premières analyses quantitatives et qualitatives.

Quelques chiffres sur Google :

  • 30 000 milliards de pages sont indexées par Google.
  • 20 milliards de sites sont visitées/jour par Google.
  • 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour (100 milliards par mois).
  • 15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour).

d’après Business Insider – Juillet 2018.

La définition du mois :

Infographie : mise en image d’une idée ou d’un concept, afin de rendre cette idée ou concept simple et compréhensif par tous.