Aujourd’hui, tout va très vite. Et sur le net encore davantage. 55 % des visiteurs passant moins de 15 secondes sur un site, l’internaute n’a pas le temps de lire beaucoup d’informations et encore moins toute votre offre. Aussi est il essentiel d’intégrer au site des éléments visuels clés, qui attirent l’attention du visiteur, font immédiatement sens et, en un clin d’œil, permettent au prospect de distinguer le cabinet de ses concurrents, d’être convaincu et aussi rassuré sur la qualité du cabinet.

Bien au-delà du contenu rédactionnel – que l’internaute  ne lira que s’il décide de s’arrêter sur votre site – toutes les composantes de votre site fournissent aux internautes une première information sur votre cabinet  qui l’incitera à aller plus loin ou non, à naviguer sur les autres pages de votre site, à faire son choix entre plusieurs cabinets qui lui ont été recommandés.

Ne pas négliger, en conséquence, 10 indices que nous avons retenus car ils sont immédiatement visibles lorsqu’on visite un site. Ces petits rien en disent, bien plus que vous ne le pensez, sur votre cabinet :

  1. Un site « sur mesure » : pour traduire le caractère unique et spécifique de votre cabinet

Opter pour un site sur mesure aura un tout autre impact que de recourir à des modèles proposés, qui sont très vite détectables et contraignants (dans le choix des images, de l’interface utilisateur, du graphisme, de la mise en page, des couleurs…) et qui, par nature, ne permettent pas de se distinguer.

Le choix d’un site sur mesure permet de se distinguer de la concurrence, en sortant des trames déjà utilisées par beaucoup, de s’adapter à l’image du cabinet et donne au site, et donc au cabinet, un caractère plus « haut de gamme ». Ainsi, choisir une typo non banale et élégante, proposer sa propre interface, soigner l’orthographe et la mise en page des textes, diffuser des images adaptées aux valeurs du cabinet et de bonne qualité (haute définition) ….etc. seront autant d’indices de la qualité du site, et par la même du sérieux et du caractère unique du cabinet.

  1. Un design raffiné : pour donner le ton du cabinet

Soigner l’interface graphique du site constitue un travail fondamental car c’est la première impression que le client ou prospect aura du cabinet. Elle doit être en harmonie avec les locaux du cabinet, les autres outils de communication du cabinet et aussi les secteurs d’activités des clients du cabinet. Un cabinet dédié aux technologies ou aux médias pourra ainsi se permettre plus de fantaisie, d’illustrations high tech qu’un cabinet traditionnel de droit de la famille.
La couleur fait partie du design. Froide ou chaude, elle distingue le cabinet, renforce son identité et laisse un impact incontestable sur l’esprit de l’internaute qui navigue sur le site.

  1. Des photos harmonisées des avocats : pour souligner la cohésion l’équipe

Illustrer son site avec photos d’avocats de qualité et harmonisées est essentiel, sachant que les pages de CV des avocats sont les pages les plus lues du site, d’après les statistiques de visites fournies par Google.

Au-delà de l’esthétisme, l’harmonisation des portraits (fond, lumière, champ….) accentuera le lien entre les membres de l’équipe, le travail en commun, la coopération des pôles, les complémentarités de compétences…

  1. Des visuels liés aux activités de vos clients : pour créer un véritable lien

Choisir des illustrations liées aux secteurs d’activités des clients du cabinet et aux domaines d’intervention des avocats permettra de rapprocher le cabinet de ses clients, de suggérer une complicité, de démontrer que le cabinet connait bien le secteur, qu’il n’est pas enfermé dans ses locaux. En bref, cela présume d’un cabinet ouvert sur l’extérieur, disponible, mobile, ayant une expérience « terrain »…

  1. Un cadre Actualités en page accueil : pour démontrer son dynamisme et sa veille régulière  

Prévoir un cadre d’actualités accessible dés la page d’accueil du site, à alimenter régulièrement, améliore le référencement du site, qui sera ainsi davantage repéré par les moteurs de recherche. Mais, cela prouvera aussi immédiatement aux visiteurs que le cabinet est actif, dynamique et que les avocats assurent une veille permanente sur leurs domaines d’activité. Et c’est ce qui fera aussi la différence avec d’autres sites de concurrents !    La contrainte de mise à jour régulière (au moins mensuelle) vaut largement la peine d’être acceptée.

  1. Des petits drapeaux de pays étrangers : pour donner au cabinet une dimension internationale

La présence des petits drapeaux de pays étrangers, situés en général en haut de l’écran à droite,  n’est pas neutre.  Elle va tout de suite placer le cabinet à un niveau international et donc renforcer son poids, son champ d’intervention, par le seul fait de proposer des versions du site en langues étrangères, au moins en anglais à l’heure de la mondialisation et du réseau mondial.

  1. L’oiseau de Twitter et les autres logos des réseaux sociaux : pour être reconnu acteur de votre domaine d’intervention

Faire figurer sur la page d’accueil du site, en principe en bas de page, le petit oiseau bleu de Twitter ou les autres logos des réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook page pro) va également, en un clin d’œil,  renforcer l’idée d’un cabinet  moderne, bien ancré dans son époque, proche des jeunes, qui cultive le partage, bref qui prend en compte le monde qui bouge.

Sans compter que penser  son site en lien avec ses comptes sur les réseaux sociaux permettra au cabinet de démultiplier sa visibilité et de développer sa notoriété numérique.

  1. Un contenu accessible et à valeur ajoutée : pour marquer sa démarche orientée clients

Au-delà de ses premiers indices, visibles dés la page d’accueil, l’internaute qui reste sur le site appréciera un contenu qui soit accessible à des non juristes. Tout d’abord, le contenu du site sera ainsi compris par tous les internautes. Mais aussi, cela prouve l’ouverture du cabinet, son intérêt pour le client, l’effort effectué pour être compris par ce dernier. Cela présume des relations dans le cadre d’un dossier confié au cabinet.

Le contenu doit aussi apporter une vraie valeur ajoutée aux visiteurs pour que le site du cabinet se distingue de ses concurrents. A l’heure où toutes les informations sont disponibles sur le net, notamment via le site de Légifrance, le cabinet ne peut plus se contenter d’informer sur le droit applicable, il doit fournir des conseils, un service « plus » pour ses clients. L’internaute appréciera cette démarche.

  1. Des mentions légales complètes : gage de respect de la déontologie de la profession

Mettre en ligne des mentions légales complètes (directeur de la publication, nom et adresse de l’hébergeur, crédits des photographies, mention la date de dépôt à l’Ordre, choix et dépôt d’un nom de domaine conforme aux règles professionnelles, recours au Médiateur de la consommation en cas de litige…) contribuera à rassurer le prospect.
Le cabinet veillera aussi  à prévoir des liens vers  des sites sérieux et vérifiés. Tous ces éléments permettront au cabinet de donner confiance.

  1. Une lisibilité sur toutes tailles d’écrans : pour souligner votre accessibilité et modernité

Enfin, veiller à ce que son site soit adapté à tous types d’écran (du Smartphone à l’ordinateur), par le recours à la technologie du responsive design, dénote que le cabinet cherche à être accessible à tous, partout, sur tout matériel et qu’il fait l’effort de suivre les évolutions technologiques.

On ne peut plus faire l’impasse sur ce mode d’accès au site, sachant que la plupart des sites sont visités sur Smartphone à ce jour.

PARTAGER
Article précédentLa notion d’entrée dans les lieux du preneur dans le régime du bail dérogatoire
Article suivantNaissance d’AJRS
Brigitte Van Dorsselaere
Créée en 2001, Image juridique est une agence de communication dédiée aux métiers du droit et de la finance. Fondée par Brigitte Van Dorsselaere, avocate au Barreau de Paris pendant 20 ans, l’agence associe deux métiers : publicitaires et professionnels du contenu, ceux qui initient les idées et ceux qui les développent. Notre agence, à travers ses différents métiers, accompagne les cabinets d’avocats dans leur stratégie de marque, leur campagne de communication, leur e-reputation, leur design et la réalisation de leurs événements : car faire rayonner le cabinet, c’est comprendre son identité et l’accompagner dans l’évolution de son image. Image juridique réunit des talents et des expertises complémentaires – juriste, consultants, concepteurs, designers, réalisateurs, scénographes, artistes, photographe, webmaster : car ce secteur spécifique de la communication juridique exige une connaissance du métier d’avocat, de ses usages et de sa déontologie, mais aussi un œil avisé, un savoir-faire et un goût immodéré pour l’esthétique et la modernité. En 2015, Image juridique a lancé ijweb, agence digitale des avocats, dédiée à la création de sites Internet des cabinets. En 2016, Image juridique a créé Image tout court, l’agence qui simplifie les sujets complexes. L’indépendance d’esprit et la sensibilité artistique qui nous animent se retrouvent dans les fondations même de notre agence et font d’elle aujourd’hui une agence pionnière, reconnue et peu ordinaire.