Trophée National de l’Entreprise Citoyenne : Reed Smith, lauréat du Prix spécial du jury

Benoît CharotLe 26 avril dernier, Reed Smith a remporté le Prix spécial du Jury du Trophée National de l’Entreprise Citoyenne, organisé en partenariat avec le Sénat. Explications avec Benoît Charot, associé gérant du bureau de Paris de Reed Smith.

Votre cabinet a reçu le Prix spécial du Jury pour l’ensemble de ses actions citoyennes réalisées au cours de l’année 2015, dans la catégorie PME. Pourquoi avez-vous souhaité concourir à ce Trophée destiné aux entreprises ?
Benoît Charot :
Nous menons des actions de solidarité très variées, qui vont au-delà du mécénat de compétence. Ce prix permettait ainsi de récompenser ceux de nos personnels qui participent à ces actions autrement qu’en fournissant des prestations juridiques. Le jury avait en effet trouvé remarquables le nombre d’initiatives que nous avons mises en place, mais surtout l’implication collective de l’ensemble des membres du cabinet, aussi bien des associés et des collaborateurs que des salariés. Un véritable élan de solidarité s’est créé au sein de notre structure. Nous avons ainsi consacré plus de 1 200 heures pour ces actions l’année dernière. L’engagement citoyen fait aujourd’hui partie de l’ADN du bureau de Paris, qui compte plus de 100 personnes.

L’engagement citoyen fait aujourd’hui partie de l’ADN du bureau de Paris, qui compte plus de 100 personnes

Quelles sont ces actions ?
B.C. : Dès la création du cabinet en novembre 2005, j’ai immédiatement souhaité soutenir Enfance et partage, une association qui lutte depuis 30 ans pour protéger et défendre les enfants contre toutes les formes de maltraitance. Nos avocats apportent gratuitement leur aide juridique à l’association et nos salariés gèrent des tâches administratives diverses. Avec l’association d’avocats bénévoles Initiadroit, nos avocats se rendent depuis dix ans dans des collèges et des lycées pour initier les élèves au droit: depuis les attentats de janvier 2015, c’est une mission qui nous tient particulièrement à cœur et notre action s’est renforcée. De même, nous aidons La Fabrique Ecologique, un think-tank dédié aux questions environnementales. Au plan mondial, le cabinet Reed Smith a mis en place toute la structure juridique nécessaire pour la fondation J/P HRO, créée par l’acteur Sean Penn, qui œuvre pour la reforestation d’Haïti. Nous avons également des actions de solidarité plus classiques: nous participons à des courses à pied organisées par l’association Action contre la faim ou pour La Parisienne, nous organisons au sein du cabinet des collectes de vêtements et de produits de première nécessité au profit d’Emmaüs. Ou encore, nous participons aux campagnes Les Pères Noël verts, organisées par le Secours populaire: le cabinet achète des jouets et certains avocats et salariés vont jouer les pères Noël pour offrir une fête à ceux qui en sont privés.

Prêter main-forte à une association comme Enfance et partage […] fait partie de notre mission d’avocat

Quel est, selon vous, le rôle de l’avocat au sein de la société ?
B.C. : Loin d’être un simple prestataire de services, l’avocat est un des acteurs fondamentaux du respect de la démocratie et des libertés. Aux côtés de divers acteurs politiques, juridiques et économiques, nous nous trouvons au carrefour de multiples problématiques sociétales. Le serment que nous avons prêté est un serment qui doit aussi venir en aide à ceux qui en ont besoin. Prêter main-forte à une association comme Enfance et partage ou permettre à des jeunes d’acquérir les bases d’un comportement citoyen, par exemple, fait partie de notre mission d’avocat.