Le cabinet d’avocats de demain sera-t-il un cabinet entièrement connecté ? C’est en tout cas l’ambition de Julie Le Goff et Raphaël Cottin, associés fondateurs de Pomelaw, premier cabinet d’avocats d’affaires 100% en ligne. Avec sa plateforme web collaborative pomelaw.fr, le cabinet entend simplifier la relation avocats-entrepreneurs et démocratiser l’accès au droit pour les TPE/PME. Entretien avec Julie Le Goff.

Pourquoi ce nom, Pomelaw ?
Julie Le Goff : Pomelaw est un cabinet d’avocats innovant, qui casse les codes et révolutionne le fonctionnement classique des cabinets traditionnels. C’est cette idée qui devait transparaître dans le nom de notre cabinet : une image dynamique, innovante, disruptive. Une marque accessible. Cela change des dénominations traditionnelles des cabinets d’avocats, généralement composées des noms de familles des associés fondateurs du cabinet.

Il est temps, pour nous les avocats, d’être présents sur Internet

Qu’est-ce qui vous différencie d’un cabinet traditionnel ?
J. L.G : Nous sommes partis d’un constat assez simple : de nombreuses TPE/PME ne se tournent pas naturellement vers un avocat pour répondre à leurs besoins juridiques. Pourquoi ? Nous pensons que les avocats ne sont pas suffisamment accessibles : difficultés pour identifier l’avocat qui correspond à ses besoins et pour prendre rendez-vous rapidement, offre peu claire, tarification opaque.
Certains acteurs émergents du web l’ont bien compris : des informaticiens ont créé des plateformes de vente de documents juridiques en ligne et de mise en relation avec des avocats. Il est donc temps, pour nous les avocats, d’être présents sur Internet. Nous devons prendre le tournant de l’ère du numérique en répondant clairement aux attentes des clients. Le web est utilisable comme un formidable outil de communication et de travail entre l’avocat et son client. Il permet de démocratiser l’accès au droit pour les TPE/PME en quête de simplicité, de rapidité et qui ne pensaient pas pouvoir s’offrir les services d’un avocat. Nous avons donc créé une plateforme web collaborative dont l’objectif est de simplifier et de rendre plus transparente la relation avocat-client. Côté client, la plateforme web Pomelaw.fr propose de nombreuses fonctionnalités : accès à une liste tarifaire transparente de l’ensemble des prestations, espace client en ligne permettant de consulter et télécharger l’ensemble des documents juridiques à jour, de suivre l’état d’avancement de chacun des dossiers et d’accéder à de nombreuses autres fonctionnalités collaboratives, et paiement en ligne avec accès immédiat à la facture. Côté avocat, cette plateforme web lui permet de gagner du temps sur les tâches purement administratives (accès direct du client à son dossier, émission automatique de la facture, absence de recouvrement des honoraires, etc.). Cet outil permet, in fine, de proposer des tarifs attractifs, de gagner en rapidité d’exécution et de se concentrer sur le conseil pour la plus grande satisfaction des clients.

Chaque client bénéficie d’une relation directe et exclusive avec son avocat Pomelaw

La relation avec vos clients se déroule-t-elle entièrement à distance ou des rencontres « réelles » sont-elles possibles ? Avez-vous un cabinet physique ?
J. L.G. :
Ce que le client demande à son avocat, c’est de lui faire gagner du temps et de l’argent grâce à des conseils pratiques, juridiques ou fiscaux qui feront la différence. C’est cela la valeur ajoutée de l’avocat. Un bon conseil nécessite un échange de qualité et de confiance entre l’avocat et son client. Or, seule une communication fluide et efficace permettra de révéler le détail ou l’information essentielle qui permettra de personnaliser les documents juridiques et d’atteindre l’objectif de notre client dans les meilleures conditions. C’est justement pour ces raisons que nous avons distingué les informations usuelles qu’il est aisé de compiler rapidement et efficacement sur notre plateforme collaborative, des informations clés du dossier qui nécessitent un échange entre l’avocat et son client. Cette distinction permet à l’avocat de gagner du temps pour se concentrer sur le conseil. Chaque client bénéficie donc d’une relation directe et exclusive avec son avocat Pomelaw, lequel va recueillir les informations clés à l’occasion d’échanges téléphoniques, de visioconférences ou lors de rendez-vous physiques. Ces rendez-vous ont lieu indifféremment dans les locaux de nos clients ou dans les locaux de notre cabinet d’avocats. Nos locaux permettent d’organiser des réunions jusqu’à 50 personnes.

Vos clients sont-ils essentiellement nationaux ou locaux ?
J. L.G. :
La mise en ligne de notre plateforme nous a permis d’étendre notre offre de services sur l’ensemble du territoire national. Quelle que soit la distance géographique, nous sommes très proches de nos clients. Chacun d’entre eux bénéficie d’un contact direct et permanent avec son avocat dédié.

Un niveau de sécurité des échanges bien supérieur à ce qui se pratique actuellement par mails

Ne craignez-vous pas les inquiétudes de vos potentiels clients quant aux questions de sécurité et de confidentialité des données en ligne ?
J. L.G. :
Notre qualité d’avocat nous impose le respect absolu de la confidentialité des échanges, du secret des affaires et plus généralement du secret professionnel. C’est la raison pour laquelle toutes les garanties permettant la sécurisation de la transmission et la conservation des données confidentielles ont été mises en œuvre. L’accès à notre plateforme se fait notamment sous couvert d’une clé de cryptage unique sous certificat SSL et les données sont sécurisées sur un serveur domicilié en France. En réalité, le niveau de sécurité des échanges et du stockage de documents entre nos clients et notre cabinet est bien supérieur à ce qui se pratique actuellement lors de la transmission de documents par mails.