Eurojuris France, réseau qui fédère plus de 1000 professionnels du droit, s’associe à la legaltech Rocket Lawyer qui a lancé, en France, le 11 avril dernier, une plateforme juridique qui entend démocratiser le droit.

58% des particuliers et 62% des dirigeants de TPE ne consultent pas un avocat lorsqu’ils rencontrent un problème de droit, le plus souvent par peur de la lourdeur de la procédure et du coût que cela peut engendrer. Partant de ce constat, Rocket Lawyer, en association avec les Éditions Lefebvre Sarrut (ELS), a lancé le site www.rocketlawyer.com/fr/ afin de favoriser un meilleur accès au droit des particuliers, des dirigeants d’entreprises, ou encore des membres d’associations, en mettant à leur disposition une information juridique accessible et le conseil personnalisé de professionnels du droit.

Cette plateforme propose des guides débarrassés de tout jargon juridique

En premier lieu, cette plateforme propose des guides en ligne gratuits et débarrassés de tout jargon juridique pour permettre à chacun de trouver facilement la réponse à ses questions. La plateforme propose également la création en ligne de documents simples, comme un contrat de travail.

Pour les situations qui le nécessitent, il est également proposé aux utilisateurs de bénéficier du conseil personnalisé d’un professionnel du droit à même de répondre à leurs besoins. C’est dans ce cadre que les avocats du réseau Eurojuris France, selon leur domaine de spécialité et leur région, seront amenés à répondre aux demandes des utilisateurs via la rubrique « Demandez à un avocat » du site. Sous réserve d’un abonnement, ils pourront bénéficier d’une consultation téléphonique gratuite et de tarifs préférentiels pour être accompagnés dans leurs démarches.

Les avocats du réseau Eurojuris France, selon leur domaine de spécialité et leur région, seront amenés à répondre aux demandes des utilisateurs

« Nous sommes très fiers d’être aujourd’hui partenaire de la plateforme de Rocket Lawyer car celle-ci a été conçue en partant du constat que l’avocat joue un rôle central et qu’il doit ainsi être au cœur du système quand il s’agit de conseiller des particuliers ou des chefs d’entreprises. Il ne s’agit ni d’un chatbot, ni d’une simple assistance juridique » explique Sophie Clanchet, présidente du réseau Eurojuris France, dans un communiqué de presse.

Rocket Lawyer connaît un réel succès depuis sa création en 2008, aux États-Unis. La start-up, avec l’éditeur juridique ELS, avait par ailleurs annoncé en 2016 vouloir investir le marché européen. (Lire à ce sujet : Lancement de Rocket Lawyer Europe).

Source : communiqué de presse Eurojuris France, 12 avril 2017

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE