Présidentielle : les avocats appellent à faire barrage au Front national

0
936

Des avocats parisiens ont lancé un appel clair à voter Emmanuel Macron, contre Marine Le Pen, au second tour de l’élection présidentielle, pour défendre « l’État de droit ». Une pétition circule actuellement sur les réseaux sociaux.

Capture d'écran de la pétition en ligne, lancée vendredi
Capture d’écran de la pétition en ligne, lancée vendredi

« Fin de l’État de droit »

« Notre République repose sur un socle de valeurs fondamentales que sont la justice, l’égalité, la sécurité, la fraternité, le pluralisme des opinions et le respect des croyances. Marine Le Pen veut sans ambiguïté renverser ces valeurs au profit de l’autoritarisme, de la xénophobie, du repli sur soi, du corporatisme et de la haine de l’autre » peut-on lire dans cette pétition. « Le programme du Front national, et partant son arrivée au pouvoir, conduirait à la fin de l’État de droit puisqu’il est en contradiction avec nos principes constitutionnels et conventionnels », affirment les avocats. Leur « combat » est aujourd’hui de « rassembler [leurs] forces et lutter pour que Marine Le Pen n’accède pas à la magistrature suprême ».

Aucune place pour un « ni ni »

Selon eux, « il n’y aucune place pour un « ni ni » qui rompt non seulement le front républicain, mais qui affaiblit la République toute entière ». Les signataires appellent explicitement à faire barrage au Front national et à voter pour le candidat d’En Marche le 7 mai.

Plus de 2000 signatures

La pétition en ligne, lancée le 28 avril dernier, a déjà été signée par plus de 2000 avocats. Parmi eux, Baside Ader, vice-bâtonnier de Paris, les anciens bâtonniers Christian Charrière-Bournazel et Jean-Marie Burguburu, David Gordon-Krief, Kami Haeri, Pierre Hoffman, Richard Malka,… La liste des signataires est consultable sur la page Facebook dédiée à l’appel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE